Démo (E)motion field

(E)motion field

1’32 »

Dans la continuité d’une exposition à la galerie Duboys (Paris), pour laquelle j’avais commencé à travailler sur des supports/écrans tridimensionnels (chemises moulées dans une colle), (E)motion field s’est imposée tout naturellement à la faveur d’une commande « Carte blanche » par La Maison Martin Margiella. Ce projet m’offrait l’opportunité de travailler sur une très grande échelle, et très rapidement m’est venue l’idée d’un champ de terre défoncé, symbolisant une sorte d’après cataclysme. Nous y découvrons un chaos de corps emmêlés, certains semi enterrés quand d’autres respirent encore voire s’enlacent en une valse improbable.